Pierre Girieud peintre

PIERRE GIRIEUD
Vie et oeuvre d'un peintre
de l'art moderne

Pierre Girieud - Décorateur et Fresquiste

Pierre Girieud, Décorations et Fresques

C'est en brossant des décors de théatre que Girieud évalue l'effet d'embellissement attaché aux grandes surfaces.
Un mécène provençal permet à Girieud ainsi qu'aux peintres Dufrénoy et Lombard de réaliser leur première fresque pour le narthex de la chapelle Saint Pancrace au Chateau de Pradines à Grambois-Vaucluse.

En 1927, il contribue avec un groupe d'artistes à la décoration du Café de la Coupole à Montparnasse pour lequel il peint un pilier .

En 1930, il est chargé de symboliser sur toile marouflée Le Droit, Les Lettres, La Médecine and Les Sciences symbolically, on double canvass on the walls of Poitiers University Concil. This decoration will be presented to the Orangerie (Orangery) making of Girieud the first alive painter exposing in this place.
These paintings had disappeared. They were rediscovered one day, accidentally, in 1991 by Mister Yves-Bernard Brissaud, teacher in the Faculty of law of Poitiers, in the attic of this Faculty. They were then restored from 2002 by Mr Benoît Dagron then put back in place on September 15th, 2004 in the council room named René Savatier.((informations of an article of Poitiers Academy and from Mr Brissaud) ).

In 1932, he decorated the walls of a Roman chapel converted into a private house in Puyvert in Lourmarin-Vaucluse (Noces de Bacchus et Ariane, Eurydice aux Champs Elysées, Le Couronnement de Psyché).

En 1936, il enseigne la fresque à l'Ecole des Beaux Arts du Caire et décore un mur de l'Ecole .

En 1937 et 1942, il réalise deux décorations aujourd'hui disparues pour une école maternelle et la Mairie d'Ivry.
Concernant cette dernière fresque, Girieud à la tête d'une équipe de douze artistes, a gagné un concours organisé par le Commissariat au Chômage en vue de la décoration de la salle des fêtes d'Ivry. Son équipe était composée de Melles de Andréis et Simonot et MM.Boulainghier, Chenu-Tournier, Chesneau, Dewé, Maxime Girieud, Kresser-Desportes, Lanos, Poly, R.C. Poupart et Prieur. La surface à décorer faisait 300m2 avec un panneau de 145m2. Seront représentés : les sports, la famille, les joies de la rivière, les jardins, la musique et la danse, l'art plastique et l'art dramatique et les Sciences (sciences exactes et sciences expérimentales) .

Girieud contribue à la redécouverte de cet art alors presque disparu. Il fait paraître un traité dans lequel il actualise le procédé et donne des conseils en insistant sur les principes de base à respecter en la matière.